Arrêt « Survol » : Ecolo Woluwe-Saint-Pierre se réjouit et compte sur une solution structurelle pour TOUS les quartiers !

Publié le jeudi 31 juillet 2014
Cet article a reçu 0 commentaire

Ecolo Woluwe-Saint-Pierre se réjouit de la décision du tribunal de première instance, qui a donné raison à la Région bruxelloise dans le cadre de l’action en cessation environnementale introduite à l’initiative de l’ancienne ministre Ecolo Evelyne Huytebroeck.

Concrètement, l’Etat belge doit faire cesser, dans un délai de trois mois maximum, l’utilisation des routes dites « virage à gauche » et « route du canal », sous peine d’une astreinte de 50.000 euros par jour, ce qui constitue une excellente nouvelle pour les habitants des quartiers concernés.

Bravo aux Communes, associations et habitants qui se sont mobilisés depuis le 6 févier dernier pour dénoncer les effets néfastes de ce plan !

Dans les prochains mois, les élus Ecolo seront particulièrement attentifs au respect de cette décision de justice, ainsi qu’à la définition des nouvelles routes qui devront être mises en place par le Gouvernement fédéral.

En outre, nous continuerons à plaider en faveur de solutions durables et structurelles, au bénéfice de tous les quartiers de Woluwe-Saint-Pierre, et à tous les niveaux, régional, fédéral et européen : extension de la nuit, révision des normes de vent, prolongement des pistes, accord de coopération avec les Régions pour éviter les décisions unilatérales, mise en place d’un institut indépendant, etc.